Médias sociaux

Présents depuis quelques années tant dans nos vies personnelles que professionnelles, les médias sociaux ont été très rapidement adoptés par les jeunes et les moins jeunes!

Ils sont reconnus pour la rapidité et la facilité avec laquelle ils permettent l’échange de contenus variés, allant du simple commentaire à une opinion étoffée, en passant par la diffusion de photos et de vidéos.

Pourquoi prendre le temps d’en parler? Parce que leur utilisation nécessite une réflexion afin d’éviter quelques pièges qui pourraient avoir des conséquences importantes. C’est qu’il nous arrive d’oublier que nous nous découvrons sur la place publique lorsque nous échangeons sur les médias sociaux. En effet, la quasi instantanéité avec laquelle on peut communiquer de l’information, l’absence de formalisme dans les échanges, le fait que nous sommes souvent seuls face à un écran peuvent nous faire courir le risque de cliquer un peu trop vite...

Bref, les comportements inappropriés ne sont pas nouveaux, ce sont les outils utilisés qui le sont... et nous sommes responsables de nos comportements, autant dans le monde virtuel que dans la vraie vie!

Médias sociaux réseaux Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup

La nétiquette

La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite et des conventions de bienséance régissant le comportement des internautes dans le réseau Internet et les médias sociaux. Sur ses pages de médias sociaux, la commission scolaire diffuse de l’information et les internautes peuvent faire des commentaires en lien avec celle-ci. Les règles applicables correspondent au souhait de la commission scolaire d’offrir un lieu public où les idées, les opinions et les commentaires peuvent être émis, et ce, de façon pertinente, respectueuse et courtoise.

La commission scolaire invite tous les internautes à devenir membres de ses pages et comptes officiels.

Avant d’intervenir sur les pages officielles de la commission scolaire, de ses établissements et des programmes et des groupes associés, il est important de prendre connaissance de la nétiquette. Le non-respect de la présente nétiquette peut entraîner des conséquences (voir la section sur les conséquences possibles ci-dessous).

Comportements attendus

La commission scolaire considère que toute personne qui utilise les médias sociaux doit le faire d’une façon pertinente et respectueuse, dans le respect des lois provinciales et fédérales, des règlements et des chartes en vigueur, notamment la Loi sur la protection des renseignements personnels et celle portant sur les droits d’auteur.

Pour assurer un climat courtois et démocratique, nous nous réservons le droit de retirer tout commentaire hors sujet, non pertinent ou immoral. Quelques exemples :

  • propos injurieux, diffamatoires, harcelants, agressifs, homophobes, discriminatoires, racistes ou sexistes;
  • attaques personnelles, atteintes à la vie privée;
  • langage vulgaire, obscène et malveillant;
  • l'emploi abusif de la majuscule (équivalent aux cris);
  • sollicitations publicitaires et promotionnelles;
  • promotion ou discrédit d’une entreprise, d’un produit, d’un parti politique, de ses représentants, ou des autorités de la Ville de Montréal.

L’auteur d’un message est seul responsable de son contenu.

Conséquences possibles

Dans le cas d’une non-conformité à la politique d’utilisation des médias sociaux de la part de tous les usagers des pages de médias sociaux de la commission scolaire, les administrateurs retireront tous billets, commentaires ou liens des pages des médias sociaux et se réservent le droit de les signaler à Facebook, LinkedIn...

La commission scolaire se réserve le droit de modifier la présente politique d’utilisation des médias sociaux, et ce, sans préavis.

Pour connaître le comportement attendus pour le personnel de la commission scolaire, voir l’onglet du même nom.

Médias sociaux social réseaux Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup Nétiquette

Comportements attendus par les employés

L’utilisation des médias sociaux dans le cadre scolaire nécessite des balises. Un comportement inapproprié d’un employé à l’extérieur de ses heures de travail affecterait son rôle de modèle, son autorité et sa crédibilité. Puisque nous sommes responsables de nos comportements, autant dans le monde virtuel que dans la vraie vie, voici quelques comportements attendus à respecter.

Amis avec des élèves?

Afin de séparer la vie privée et la vie professionnelle, il est recommandé aux membres du personnel qui souhaitent utiliser un réseau social comme Facebook pour échanger avec des élèves, de se doter d’une page distincte de leur page personnelle. Avec cette page professionnelle, les membres du personnel ne devraient jamais partager leur vie privée avec les élèves (photos, commentaires personnels, préférences). Soulignons que la vie privée et la vie professionnelle sont habituellement deux choses distinctes. Les élèves font partie de la seconde, pas de la première. Ainsi, de façon générale, ce qui appartient à la vie privée d’un membre du personnel ne doit pas être partagé ou accessible aux élèves.

Afin d’éviter que les intentions soient mal interprétées, il est conseillé aux membres du personnel qui souhaitent échanger avec des élèves à l’aide des médias sociaux d’en aviser la direction et les parents au préalable. Par ailleurs, ces échanges doivent se faire en maintenant des limites professionnelles dans toutes les communications, électroniques ou non. Il faut éviter les échanges informels qui peuvent mener à de la familiarité et il faut les limiter à la mission de l’école qui consiste à instruire, socialiser et qualifier les élèves.

Publications de photos et vidéos

Il est important de ne jamais publier de photos ou de vidéos d’un collègue ou d’un élève sans l’accord de celui-ci ou de l’autorité parentale, le cas échéant, et de ne jamais faire état publiquement d’information qui pourrait affecter l’autorité et la crédibilité d’autrui.

Conditions d'utilisation des médias sociaux

Plusieurs sites de médias sociaux se sont dotés de conditions d’utilisation. Les membres du personnel sont invités à en prendre connaissance avant d’opter pour un site en particulier. En effet, parmi ceux-ci mentionnons que Facebook ne permet pas aux enfants de moins de 13 ans d’utiliser leur site.

Par ailleurs, il est important de souligner que même si les sites permettent aux utilisateurs de configurer leur compte pour en limiter l’accès à des tiers, il ne faut pas oublier que l’information publiée sur un réseau social laisse une empreinte. La politique de « Facebook » notamment se réserve le droit d’utiliser, de modifier, ou de vendre tout ce qu’un abonné dépose sur son profil…

Politesse

En tout temps, lorsqu’on échange à l’aide des médias sociaux, il est important de demeurer courtois et d’employer des propos empreints de civilité.

De plus, pour toutes les communications numériques, il est essentiel d’écrire dans un français correct, sans abréviation et sans faute.

Écrire en majuscule peut être perçu par le lecteur comme si on criait contre lui. Pour mettre l’emphase sur une partie du texte, il est préférable d’utiliser le gras, l’italique ou le soulignement.

Utilisation d'Internet au travail

L’utilisation des médias sociaux à des fins personnelles est proscrite sur les heures de travail…

Nétiquette médias sociaux social réseaux Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup Facebook

Comportements à privilégier par les parents et les élèves

Pourquoi prendre le temps de parler des médias sociaux? Parce que :

  • diffuser de l’information personnelle sur les médias sociaux peut porter atteinte à votre sécurité;
  • partager des commentaires ou des opinions avec un grand nombre de personne peut susciter des impacts négatifs;
  • devant un écran d’ordinateur ou de téléphone, on peut être tenté d’écrire des choses qu’on n’oserait jamais dire de vive voix à une personne;
  • l’anonymat peut donner l’impression qu’on ne se fera pas prendre;
  • nous sommes responsables de nos comportements autant dans le monde virtuel que dans la vraie vie.

Voici quelques comportements à privilégier.

Comment agir de façon responsable?

  • En étant sensibilisé à l'importance d'alimenter positivement sa personnalité numérique. Chaque photo, vidéo, commentaire ou opinion publiés à notre sujet construit notre personnalité numérique. Notre personnalité numérique peut être positive, ou devenir négative. C'est une image de nous qui sera ensuite consultée et jugée par des amis, des élèves et des parents, mais également par de futurs employeurs ou d'autres personnes.
  • En utilisant des mots et en adoptant un ton faisant preuve de civisme, de courtoisie et de respect. Les paroles s'envolent, les écrits restent! Si on publie des propos sous le coup de l'émotion ou en croyant que ce qu'on a diffusé ne tombera pas sous les yeux de la personne concernée... on court le risque que nos écrits causent du tort à autrui.
  • En ne divulguant pas ses codes d'accès et mots de passe à qui que ce soit.
  • En ne s'identifiant pas et en ne fournissant pas des renseignements personnels (nom, âge, adresse, numéro de téléphone, photos et d’autres informations sur son école ou sur sa famille) si on n'a pas la certitude de l'identité de son interlocuteur. Certains corres­pondants ne sont pas ceux qu'ils prétendent être.
  • En ne répondant pas aux questions d'un inconnu lorsqu'elles nous rendent inconfortables. Il est préférable d'enregistrer ce message et de le transmettre à un enseignant ou un adulte responsable.

Être responsable : où et quand?

Peu importe quel appareil est utilisé (cellulaire, tablette électronique, ordinateur, etc.) et que l’on soit :

  • à l’école
  • à la maison
  • durant les heures de classe
  • le soir
  • la fin de semaine…

Bref, en tout temps.

Par ailleurs, il est important de souligner que même si les sites permettent aux utilisateurs de configurer leur compte pour en limiter l’accès à des tiers, il ne faut pas oublier que l’information publiée sur un réseau social laisse une empreinte. La politique de « Facebook » notamment se réserve le droit d’utiliser, de modifier, ou de vendre tout ce qu’un abonné dépose sur son profil…

Des attaques virtuelles qui blessent dans le monde réel!

Toute personne a droit au respect de sa vie privée, de sa dignité et de sa réputation. C’est pourquoi, il est interdit d'utiliser l'identité de quelqu'un d'autre, que ce soit pour :

  • Créer une fausse page Facebook, Instagram, Snapchat, etc.;
  • Inscrire quelqu’un d’autre à un blogue ou sur un site;

Soulignons que le dénigrement, les insultes, l'ironie, la méchanceté, la médisance et l'agressivité constituent différentes formes d'incivilité qui, lorsqu'elles sont répétées, deviennent de l'intimidation ou du harcèlement psychologique. Ces comportements sont inacceptables, que l'on soit à l'école ou ailleurs.

Il n'y a que la personne concernée qui a le droit de décider si une image d'elle-même (photo ou vidéo), peut être ou non, diffusée sur le Web. Une photo ou une vidéo n'appartient pas à celui qui l'a captée et il ne peut pas la mettre en ligne à sa guise.

Cellulaire médias sociaux social réseaux Facebook Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup

Principes pour vous guider

...

Le rôle de modèle

Les parents et le public en général s’attendent à ce que les enseignants, et les autres membres du personnel d’un établissement, adoptent un comportement exemplaire parce qu’ils leur confient leurs enfants.

Les enseignants, ainsi que tous les membres du personnel d’une école, exercent un rôle de modèle auprès des élèves. Ce rôle s’exerce à l’école et à l’extérieur de celle-ci. Ainsi, un comportement inapproprié d’un employé à l’extérieur de ses heures de travail affecterait son rôle de modèle, son autorité et sa crédibilité.

L’ensemble du personnel se doit donc d’agir avec professionnalisme dans le but de valoriser toutes les attitudes à encourager et perpétuer.

Vie privée et vie professionnelle

La vie privée et la vie professionnelle sont habituellement deux choses distinctes. Les élèves font partie de la seconde, pas de la première. Ainsi, de façon générale, ce qui appartient à la vie privée d’un membre du personnel ne doit pas être partagé ou accessible aux élèves.

Absence de familiarité

Un enseignant ou tout autre membre du personnel est en situation d’autorité envers les élèves. Il doit agir avec absence de familiarité et il ne doit pas développer de relation amicale laissant croire qu’il pourrait ne pas être équitable avec tous ses élèves.

Confidentialité

Un membre du personnel d’un établissement d’enseignement a accès, de par ses fonctions, à des informations confidentielles concernant la situation personnelle des élèves, telles que le contenu du dossier d’aide ou du dossier professionnel, les difficultés rencontrées, les interventions réalisées auprès de l’élève ou les sanctions qui lui ont été imposées ou toute autre information personnelle relevant de sa vie privée. Tout comme dans la vraie vie, ces informations ne doivent jamais être divulguées ou faire l’objet de discussions dans le cadre des médias sociaux.

Maintien d'une ambiance de travail empreinte de civilité

Maintenir un climat serein dans un milieu de travail nécessite que chacun fasse preuve de civilité, bref de courtoisie envers autrui. L’impolitesse, le dénigrement, le sarcasme, la médisance, l’agressivité et le manque de respect minent le climat et n’ont pas leur place. Cela est vrai en personne, mais également lorsque l’on échange sur les médias sociaux.

Réputation, droit d'auteur et propriété intellectuelle

Réputation

Chaque membre du personnel est responsable de maintenir sa crédibilité. Il doit utiliser les ressources informationnelles de façon à ne pas nuire à la réputation de quiconque, de la commission scolaire ou de ses établissements. Votre présence en ligne, dans une certaine mesure, est le reflet de votre école ou votre centre. Soyez conscient de vos gestes (images, affichages, commentaires).

Droit d’auteur et propriété intellectuelle

Seules les personnes autorisées à parler au nom de la commission scolaire à titre officiel peuvent le faire sur les médias sociaux.

Un employé ne peut utiliser la signature de la commission lorsqu’il émet une opinion personnelle dans le cadre d’un courriel personnel, sur un forum de discussion ou autre car la personne peut facilement associer le commentaire à la commission ou à l’un de ses établissements, l’employé contrevenant ainsi à son obligation de loyauté. Bien que la liberté d’expression soit encouragée et constitue un droit fondamental, celle-ci doit s’exercer dans le respect des autres droits protégés par la loi tels que le droit au respect de la vie privée et de la réputation d’autrui.

Aucun membre du personnel ne peut créer de blogue, de site web, de page web ou tout autre média social, au nom de la commission ou de l’un de ses établissements.

Un employé ne peut également afficher ses propos personnels comme étant ceux d’une autre personne.

Chaque membre du personnel doit utiliser les ressources informationnelles dans le respect des lois régissant le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.

Rédaction courtoise d'un courriel

Qualité du français

Pour un courriel ou sur un blogue, il est déconseillé d’écrire en langage « message texte ». Il est préférable d’écrire dans un français correct, sans abréviation et sans faute.

L’objet

Lorsqu’on écrit un courriel, il est utile d’indiquer au lecteur dans le champ « objet » le sujet du message, afin de faciliter par la suite le repérage ou le classement de celui-ci.

Politesse

Le langage écrit se distingue du langage parlé. Dans le cadre d’un courriel ou lorsqu’on écrit sur un blogue ou un site, il est important d’utiliser les formules de salutation au début et à la fin du message, de signer et de rédiger en évitant les excès de langage.

La signature

Tout courriel devrait comporter une signature qui identifie clairement l’auteur ainsi que sa fonction et son organisme lorsque le courriel est écrit dans le contexte du travail.

Destinataires multiples

Si on écrit à plusieurs personnes qui ne se connaissent pas ou peu, il est préférable d’entrer les adresses de courriel dans la section « copie conforme cachée » (ou c.c.i.) afin que chaque destinataire n’ait pas accès aux adresses des autres.

Transferts de courriels non sollicités

Avant de transférer un courriel qui pourrait s’apparenter à un pourriel, un canular ou une légende urbaine, il est important d’en vérifier le sérieux. Par ailleurs, les transferts de chaînes de lettres, de courriels de blagues sont à éviter.

Principes nétiquette réseaux sociaux social médias Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup

Définitions

Médias sociaux :

Les différentes technologies permettant aux individus de partager de l’information, de créer et mettre en ligne des contenus (opinions, commentaires, photos, vidéos, etc.) et d’interagir socialement.

Page ou document PDF avec définition des différents médias sociaux.

Identité numérique :

L’ensemble des codes d’accès et coordonnées servant à identifier une personne sur Internet. Elle se compose d’éléments d’authentification (nom d’usager, mot de passe, adresse IP, adresse courriel), de données (personnelles, bancaires, professionnelles, sociales) et de signes de reconnaissance (photo, vidéo).

Personnalité numérique :

L’ensemble des comportements et préférences associés à une identité numérique. Elle est alimentée par nos traces et celles déposées par d’autres, elle repose sur ce qu’on dit, ce qu’on écrit, ce qu’on met en ligne, et comment cela est perçu par les autres via leurs commentaires.

Incivilité :

Tout comportement ou tout commentaire fait à l’égard de quelqu’un, verbalement ou par écrit, directement ou indirectement, et qui contient des insultes, du sarcasme, de la médisance, de la méchanceté et qui ont pour effet de léser, blesser, opprimer ou de rejeter cette personne.

Médias sociaux social réseaux nétiquette Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup
Nétiquette médias sociaux social facebook instagram réseaux Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup

Intimidation :

Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser.

Cyberintimidation :

Acte d’intimidation posé par l’intermédiaire des médias sociaux.

Harcèlement psychologique :

Le harcèlement est une conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés, qui sont hostiles ou non désirés, laquelle porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique de la personne et qui entraîne, pour celle-ci, un milieu de néfaste. Une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement psychologique si elle porte une telle atteinte et produit un effet nocif continu pour la personne.