Formation professionnelle en cuisine

Une approche innovante pour soutenir le comportement positif des élèves d’âge adulte

Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2019 — Les apprentis cuisiniers ont un nouvel outil pour exploiter leur potentiel pendant qu’ils apprennent leur métier dans les ateliers du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir (CFPPA) : le soutien aux comportements positifs. Leurs enseignants, le personnel de soutien et l’équipe de direction ont mis en place, l’an dernier, ce projet novateur. Cet outil permet, comme son nom l’indique, de renforcer les comportements positifs et de restructurer les écarts de conduite des élèves grâce à différentes stratégies éducatives. De cette façon, l’établissement maintient un environnement qui favorise l’apprentissage. « Dans un contexte où le nombre d’élèves ayant des besoins particuliers est en hausse, cet outil arrive à point nommé. », a souligné monsieur Benoit Ouellet, directeur du CFPPA.

Implantée pour une première fois l’an dernier, l’initiative a déjà donné des résultats probants. « Les problèmes d’absentéisme, de langage inapproprié et de commérage étaient plus présents en début d’année. L’atmosphère du groupe n’était pas en cohérence. », a expliqué madame José Morin, enseignante. « Au fil des mois, avec cette approche, l’absentéisme a diminué ainsi que les écarts de conduite. Lors de la préparation du dernier repas de l’année, nous avons également remarqué qu’il y avait plus de cohésion, d’entraide et de dynamisme. », a précisé cette dernière. Pour y arriver, les enseignants ont sélectionné trois valeurs à détenir pour être un bon cuisinier.Ces valeurs sont vite devenues le point d’ancrage du projet; elles sont d’ailleurs affichées dans toutes les aires d’études et de pratiques du secteur cuisine au CFPPA.

Stratégies pour favoriser les comportements positifs

Concentrer leur attention sur les bons comportements, ignorer certains écarts mineurs, miser sur des interventions correctives, graduelles et prédéterminées… Les enseignants ont adapté leurs pratiques pour que l’approche de soutien aux comportements positifs fonctionne : « Il n’était pas évident de remarquer les bons comportements au début, car nous étions plutôt habitués à focaliser sur les comportements dérangeants et à faire de la discipline. », a expliqué monsieur Étienne Dubé, enseignant. « Maintenant, notre vision a changé et on voit plus facilement les bons comportements. », a ajouté ce dernier.

Les premiers bénéficiaires de cette nouvelle vision sont les élèves. Pour les soutenir, de manière concrète, un système de renforcement social sous forme de récompenses a été mis en place. Le décompte des attitudes à encourager se fait grâce à une jarre vide qui trône au cœur de leur aire d’études. Au fur et à mesure qu’ils mettent, collectivement, de l’avant de bons comportements, la jarre se remplit. Les enseignants, la responsable de l’entretien et la magasinière du secteur sont appelés à verser des portions de fèves séchées dans le contenant. Une fois la jarre pleine, arrive l’heure des récompenses! À partir d’une petite boîte remplie de billets suggérant des activités, les enseignants procèdent à la pige. « Les suggestions viennent des élèves. Au départ, on craignait que ce soit trop enfantin pour des adultes. Toutefois, ça marche! C’est que les récompenses sont amusantes et agréables. De plus, ce sont leurs idées. C’est d’autant plus motivant! », a soutenu monsieur Éric Archambault, enseignant. Manger une crème molle avec M. Dubé, que Mme Morin nous prépare du sucre à la crème, que les membres de la direction du CFPPA fassent la vaisselle pour nous… Voilà quelques exemples tirés de la boîte. Il s’agit, en somme, de simples attentions qui font une grande différence pour les élèves.  

À propos de cette méthode d’enseignement d’origine américaine

Développée aux États-Unis il y a plus de 25 ans, cette méthode est bien implantée dans les écoles primaires et secondaires, et ce, un peu partout dans le monde. Ce qui rend l’expérience au CFPPA particulière, c’est que le projet se déroule auprès d’une clientèle adulte : « Pour instaurer cette approche, nous avons eu l’aide de l’expert québécois Steve Bissonnette, une sommité en la matière. Nous nous sommes inspirés de ce qui se fait au primaire, mais nous l’avons adapté à la réalité des adultes en formation. Nous sommes très fiers du résultat, ce qui va nous permettre de pousser l’expérience un peu plus loin cette année. », a expliqué madame Caroline-Marie Chouinard, conseillère pédagogique.

Pour tout renseignement complémentaire à propos de l’initiative du CFPPA, veuillez lire cet article : https://bit.ly/2lAki7T. Le texte a été rédigé par le docteur Steve Bissonnette, professeur au département d’Éducation de l’Université TELUQ. Vous pouvez également consulter le site Web https://scp-pbis.com/presentation-du-systeme-scp/ pour en savoir plus à propos de l’approche de soutien au comportement positif.


De gauche à droite : M. Éric Archambault, enseignant en cuisine, Mme José Morin, enseignante en cuisine, M. Étienne Dubé, enseignant en cuisine, Mme Carole Dumont, responsable de l’entretien, et Mme Hélène Briand, magasinière.

– 30 –

Source :

Elisabeth Côté
Conseillère aux communications
Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup
Téléphone : 418 862-8201, poste 3065
Site Internet : www.cskamloup.qc.ca